femme-sur-velo-interieur

Se préparer au running depuis chez soi : Le vélo elliptique

Parfois il n’est pas possible d’aller dehors pour s’entraîner. Que ce soit des caprices météorologiques, une absence d’espaces verts près de chez soi, ou encore comme en ce moment, une période de confinement, il faut parfois se résigner à faire son sport dans son logement. Mais la course sur tapis de course que beaucoup pratiquent n’est pas forcément la meilleure des décisions. En plus de prendre beaucoup de place, cela requiert une dépense électrique non négligeable si l’on en fait un usage fréquent. C’est aussi plus dangereux, car si l’on perd le rythme, on peut vite se retrouver projeté dans le décor. C’est pourquoi je préconise autour de moi l’utilisation du vélo elliptique. Cet appareil, autonome en électricité, permet un travail de tout le corps comme le propose le running. Je vous laisse aller sur Sportifun pour Choisir le meilleur vélo elliptique : le comparatif sportifun.fr. Je possède moi même le Vélo elliptique X-Trainer 250 – Ultrasport que j’ai trouvé sur leur site, et dont je suis très content ! Il ne prend pas trop de place, et je n’ai pas à m’inquiéter d’une erreur de parcours comme j’aurais dû le faire avec mon tapis de course.

velo-elliptique

Comment faire son sport avec un vélo elliptique

Ces machines sont adaptées à tous les profils de sportifs. Que ce soit les débutants comme les forcenés, vous pourrez trouver avec le vélo elliptique le programme d’entrainement dont vous aurez besoin. Il y a deux paramètres modulables majeurs pour faire varier l’intensité de l’entrainement. Le premier, le plus évident, et la durée de l’entrainement. Faire 4 sessions de 5 minutes, et 4 sessions d’une demi-heure change grandement l’effet sur le corps. L’important est de trouver son rythme. Le deuxième paramètre qui est inhérent à la machine, permet de régler la résistance des “leviers”, et permets donc de moduler la force nécessaire pour faire une répétition. Si vous prenez ces deux paramètres en compte, vous pouvez travailler soit l’intensité, soit l’endurance, voire les deux à la fois. Pour couronner le tout, certaines personnes préfèrent ne travailler qu’une seule partie du corps à la fois. C’est là encore possible, car cet appareil peut vous permettre de ne travailler uniquement les jambes, et uniquement les bras, pour un rendu optimal. Pour les bras, ce ne sera certainement pas aussi efficace qu’une paire d’haltères, mais peut permettre d’entretenir une force déjà acquise. Enfin, vu qu’ils sont accessibles à tous, vous pourrez pousser votre entourage au sport, et c’est en soi l’un des points les plus positifs !